La route des rhums à travers les distilleries

Les rhums agricoles de la Martinique sont issus de la canne à sucre. Le rhum agricole est une eau de vie obtenue par fermentation et distillation du  jus pur de canne.

Le rhum à la Martinique est le seul à bénéficier d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Dès le 

A la Martinique, le mois de février marque le démarrage de l’activité sucrière et rhumière : coupe de la canne et mise en marche des distilleries. La coupe de la canne s’achève au mois de juin.

Un peu d’histoire 

La canne à sucre est une herbe vivace ressemblant à un long roseau. Provenant de l’Inde et de la Chine, elle est introduite aux Antilles lors du deuxième voyage de Christophe Colomb. Dès le 18ème siècle, la Martinique exploite plus de 450 sucreries !

Le jus fermenté par la chaleur et les levures naturelles donnent une boisson alcoolisée que le père Labat distilla en 1694 pour en créer une eau de vie. Cette eau de vie deviendra, après quelques évolutions, le rhum agricole que l’on connaît aujourd’hui.

Etes-vous prêt pour prendre la route ? Attention au départ !

La maison de la canne

Pour commencer, il faut visiter la maison de la canne. Elle est située sur l’ancienne habitation Vatable aux Trois Ilets. Ce musée retrace l’histoire de la canne depuis le milieu du 17ème siècle. Le site propose une exposition permanente (une terre, une plante, un peuple) retraçant trois siècles d’économie sucrière et des techniques et de la production du rhum martiniquais.

Avant de continuer votre route, il vous faut apprendre à reconnaître les différents rhums : blanc, doré ou brun.

Les rhums exhalent de subtils arômes et expriment l’âme et la culture de la Martinique. 

Savez-vous distinguer les différents rhums ?

Les rhums sont conservés en foudres de bois ou de chênes pendant une certaine durée.

Le rhum blanc

Il est stocké 3 mois en foudres de bois puis ramené à des teneurs alcooliques de 40° à 60° par adjonction d’eau de source. Il est par la suite embouteillé.

Le rhum ambré ou paille

Sa durée de séjour en foudres de bois est de 18 mois. 

Le rhum vieux ou hors d’âge

La durée de séjour dans des foudres de chêne est de :

  • 3 ans pour un rhum VO
  • 4 ans pour un rhum VOSP
  • 6 ans pour un rhum XO

Quelles sont les distilleries à la Martinique ?

Il y en a 7

  • la Favorite 
  • Depaz
  • Saint James
  • La Mauny
  • JM
  • Simon
  • Neisson

Suivez le guide pour une merveilleuse ballade sur la route des rhums au coeur de la culture martiniquaise.

Le Nord Caraïbe, volcanique et exubérant : 2 distilleries Depaz et Neisson

Saint-Pierre : la distillerie Depaz est réputée pour son rhum doré. 
Installée depuis quatre siècles dans un cadre somptueux, Depaz est l’une des plus belles rhumeries de l’île. Elle expose la plus ancienne machine à vapeur, une roue à aube ainsi qu’une très ancienne habitation. Elle est l’une des rares à avoir conservé son réseau d’alimentation hydraulique.

Une visite autoguidée du site du lundi au samedi de 9h à 17h permet de découvrir l’aménagement du circuit touristique et ses attractions.

Le Carbet : La petite distillerie familiale Neisson créée en 1931 est installée dans cette commune. Elle est reconnue pour son rhum blanc considéré par les connaisseurs comme l’un des meilleurs.

Le Sud et ses plages de rêve : 2 distilleries La Mauny et Simon

Rivière Pilote ; la distillerie la Mauny, implantée depuis 1749, décline les différentes étapes de la fabrication de son rhum. Elle produit les rhums la Mauny, Trois Rivières et Duquesne.

La visite de la distillerie se fait du lundi au vendredi de 9h à 17h30 et le samedi de 9h à 13h.

Le François : Distillerie du Simon

Au centre, le Lamentin : 1 distillerie, la Favorite

Ces circuits balnéaires ou en forêt intérieure permettent de satisfaire à la fois les randonneurs amateurs ou confirmés.

Quelques randonnées à découvrir

La Trace des Caps

C’est une marche d’une durée de 8h à 12h. Vous parcourrez l’ensemble de la presqu’île sainte-annaise située à l’extrême sud de l’île. Vous pouvez la réaliser en plusieurs étapes. 

Le sentier littoral nord atlantique

Il couvre le littoral qui s’étend de Basse-Pointe jusqu’au Robert. Il permet de faire une longue promenade le long des rivages nord-atlantique de l’île. Vous aurez une vue imprenable sur l’océan atlantique. On y découvre l’Anse Charpentier, magnifique point de vue sur le rocher « Pain de sucre ». Cette anse est le rendez-vous des surfeurs qualifiés. 

Le sentier Prêcheur – Grand-Rivière

Ce sentier de 20 kilomètres (environ 6 heures de marche) permet une immersion totale en forêt tropicale avec de magnifiques points de vue sur la mer des Caraïbes. On y découvre :

  • des types de forêt sèche à humide (du littoral vers l’intérieur)
  • des anses encore sauvages de la côte Caraïbe (Anse lévrier, Anse à Voile, Anse des Galets)
  • des cascades au pied de la montagne Pelée (Rivière Trois Bras)

La Trace des Jésuites

fleur martinique
Rose de porcelaine

Ce sentier linéaire de 5 km (3h de marche environ) vous fera découvrir les principales espèces végétales spécifiques de la forêt tropicale humide.

“On a adoré ”Janine Calvados, France

 

 

La Montagne Pelée

 4 sentiers balisés permettent d’accéder à son sommet et de faire le tour du cratère :

  • par la grande savane (depuis le Prêcheur)
  • par Beauséjour (depuis Grand-Rivière)
  • par Désiles (Macouba)
  • par l’aileron (Ajoupa-Bouillon – Morne Rouge)

Le canal de Beauregard

Le sentier commence à la sortie de la commune de Fonds-Saint-denis et mène jusqu’aux hauteurs surplombant le bourg du Carbet. Tout le long, on marche sur un étroit muret qui borde le canal.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire